Colloque Risques et Incertitude

 

30ème anniversaire de l’Institut Universitaire de France

17, 18 & 19 Novembre 2021 - Le Mans Université

 

L’épidémie de COVID-19 et le confinement ont mis en évidence la rapidité extrême avec laquelle une crise pouvait s’étendre à l’échelle mondiale et les modifications drastiques de nos comportements s’adaptant dans l’inconnu. Lors de tels événements la différenciation des notions de risques et d’incertitude est nécessaire: « une incertitude mesurable, ou ‘risque’ [...] est différente d’une incertitude non mesurable » (Knight, 1921) [1]. La recherche scientifique, dans toutes les disciplines, navigue dans l’incertitude non-mesurable, ou radicale. Son objet principal est de réduire cette incertitude radicale par la construction d’un savoir permettant de définir un sous-ensemble d’évènements risqués, i.e. pour lesquels l’incertitude devient mesurable.

Toutefois, ce « savoir à propos d’un non-savoir » (Hansson, 2005a) [2] reste ambigu et peut conduire à une incompréhension entre experts et société, l'équation implicite liant science et certitude étant trompeuse : “La société doit mieux décider du monde qu'elle souhaite créer avec les opportunités qu'offre la science [...] Mais la tâche est extrêmement difficile et colossale. Une grande partie de la difficulté vient des incertitudes qui font partie intégrante de la science à la frontière. » (May 2001) [3].

Le colloque « Risques et Incertitude », pluri et interdisciplinaire, est l’occasion d’un bilan rétrospectif des recherches sur le risque et l’incertitude et sur les éventuels avancements significatifs des connaissances sur ces notions. Il ouvre la réflexion toutes disciplines confondues au champ large des valeurs heuristiques et des représentations des risques et de l’incertitude dans l’analyse des interactions sociales, économiques, physiques, biologiques et environnementales.

Le colloque «Risques et Incertitude» prend une résonnance particulière dans le cadre des 30 ans de l’Institut Universitaire de France qui permet à des universitaires de se consacrer pleinement à leurs activités de recherche. Cet investissement dans ce que la recherche a de fondamental vise en effet à réduire l’incertitude radicale et développer des outils d’aide à la décision scientifique comme sociétale.

On se demandera dès lors - parmi d’autres questions possibles quels sont les modèles de décision dans le risque ? Dans l’incertitude ? Comment les confronter à des expériences sociales ou naturelles vécues ? Peut-on proposer aux décideurs publics ces outils d’aide à la décision ? Quelles sont les limites de ces modèles ? Quelles réalités et thématiques différentes la notion de risque recouvre-t-elle dans les différentes communautés scientifiques ? Y-a-t-il des incertitudes -par définition inconnues et potentielles -scientifiquement prioritaires par rapport à d’autres ? Quel est le rapport des chercheurs au risque, à l’incertitude ? Quelles sont les modalités de sa gestion, parmi lesquelles le recours à l’interdisciplinarité ?

 

 

[1] Frank Hyneman Knight "Risk, uncertainty and profit" pg. 19, Hart, Schaffner, and Marx Prize Essays, no. 31. Boston and New York: Houghton Mifflin. 1921.
[2] Hansson, S., 2005a, The epistemology of technological risk, Techné, 9, 2, pp. 68-80.
[3] May, R. Risk and uncertainty. Nature 411, 891 (2001).

 

 

Enregistrements

 

 

Les plénières sont disponibles :

-sur Youtube

- sur la plateforme vidéo de l'université.

 

 

 

Programme

 

Liens vers le programme :

>> PROGRAMME (PDF) <<

 

>> DETAIL DU PROGRAMME (PDF) <

 

 

ainsi qu'à l'adresse suivante :

 https://umotion.univ-lemans.fr/sciences-humaines-et-sociales/semaine-risques-et-incertitude/

 

 

Pourquoi ce colloque à l’Université du Mans ?

 

Avant d’être connue mondialement pour son circuit automobile, Le Mans fut l’une des premières villes de France où, en 1828, une mutuelle d’assurance fut créée. L’histoire du Mans est donc liée à celle de l’évolution de la gestion des risques par nos sociétés marchandes.

Forte de cette histoire, ayant permis d’accumuler un important capital social et humain sur la connaissance des risques, l’Université du Mans a donc naturellement dédié une partie de ses activités d’enseignement et de recherche aux problématiques liées aux risques. Ainsi, depuis une trentaine d’année les partenariats avec le secteur de l’assurance se développent et de nombreux anciens étudiants, qu’ils viennent des sciences fondamentales ou des lettres & sciences humaines et sociales, travaillent sur les problématiques du risque. Le risque étant une notion transversale, il incite également à croiser les regards de plusieurs disciplines.

À l’Université du Mans, ces interactions entre différents champs du savoir ont foisonné. Ceci s’est traduit par la création de plusieurs instituts, parmi lesquels un Institut du Risque et de l’Assurance, qui fédère les activités de recherche, formation et innovation autour du risque. Les autres instituts, pluri ou interdisciplinaires, récemment développés ouvrent des réflexions sur le risque à de nouveaux champs, tels que les risques environnementaux ou sociétaux.

Ce colloque s’inscrit dans la « Semaine Risques et Incertitude » qui se déroulera du 15 au 19 novembre 2021 à l’Université du Mans, débutant par la Conférence de clôture du programme PANoRisk piloté par l’Institut du Risque et de l’Assurance de l’Université du Mans et se poursuivant par la Conférence « Risques et Incertitude » soutenue par l’IUF. D'autres activités seront proposées sur le campus sur les déchets (MSHS), l'urgence (Fac de Droit), le bruit/le son (UER d'acoustique), etc.

 

 

Organisateurs

Maison des Sciences Humaines Régionale Ange-Guépin | Le Mans Université | Institut Universitaire de France | Institut du Risque et de l'Assurance | Laboratoire ESO | Laboratoire GAINS | Laboratoire 3L.AM

 

Personnes connectées : 1